HISTOIRES COURTES !!!

Ce jour-là, les gens ont pris place autour de Jésus, le Prophète venu de Nazareth. Il demande le silence et raconte une histoire. Une histoire courte, en lien avec la vie et les gestes de tous les jours. Ce qu'il a vu faire dans son enfance en regardant Marie, sa Mère, chercher la pièce égarée dans la cuisine, en la regardant pétrir la pâte et ajouter le levain ! Les jours de Noce dans le village et aussi les deuils. La Vie en somme ! A ces histoires courtes on a donné un nom : des PARABOLES... Des petits récits pour faire comprendre les manières de faire de Dieu, ses habitudes, et aussi des petits messages pleins d'espoir pour que chacun retrouve le goût de vivre et se découvre "important"... Jésus va dévoiler ainsi, petit à petit, ce grand projet de Dieu pour le Monde, un projet qu'il appellera le "Royaume" ...

Jésus raconte l'histoire d'un SEMEUR qui jette le grain à la volée, pour comprendre que le Message d'Amour s'adresse à tous ! Un Message lancé "à la volée" comme le grain ! Parce que personne n'est exclu de la "compagnie" de Dieu : Il jette son Amour de Père "à tous vents", Il raconte l'histoire d'une BREBIS PERDUE pour comprendre que Dieu ne se résout jamais à voir un de ses enfants se perdre, s'abîmer. Personne ne mérite d'être laissé de côté, abandonné à la solitude, l'oubli... Jésus aimait beaucoup se servir des NOCES ou les simples REPAS dans ses "histoires"!! une façon de rappeler qu'il n'y a pas de "place réservée" dans le "Monde de Dieu" : chaque être, quel qu'il soit à sa "chaise" à Sa table et celle de l'Humanité ! Quand il parle d'histoires d'ARGENT, Jésus exagère toujours !!!! Car, dans le Royaume, personne n'est assez riche pour décider qu'il n'avait rien à recevoir des autres ni assez pauvre pour décider qu'il n'a rien à donner ou à partager !!! Quand Il racontait l'histoire du GRAIN et de la MAUVAISE HERBE, les gens qui écoutaient comprenaient bien qu'en chacun d'eux (en chacun de nous !) se mêlent le "Bien et MAL": ce qui fait de la Vie un combat quotidien contre tout ce qui peut abîmer l'existence, en laissant s'épanouir en soi les qualités qui ne demandent qu'à "fleurir" pour rendre ce Monde, la Vie, les Relations "habitables"!!! Jésus se souvient des JEUNES FILLES qui veillaient en attendant le cortège des JEUNES MARIES dans les années 30 : être en "EVEIL" c'est être attentif à tout ce qui est une occasion, une chance, pour ne pas passer à côté des besoins de "l'autre", parfois trop insignifiant pour être remarqué et croire qu'il est enfin important pour quelqu'un ! L'homme est un TRESOR, une PERLE, dit une autre Parabole... Il reste toujours quelque chose à découvrir pourvu qu'on prenne le temps de s'arrêter ! C'est aussi ce que Jésus fera comprendre avec la Parabole du SAMARITAIN : cet homme qui a su se faire "PROCHE" en refusant de rester en retrait au contact de la souffrance la plus anodine, à portée de main !

Des HISTOIRES COURTES... Des PARABOLES... Il y en a plus de 40 dans les Evangiles ! Des récits, de simples histoires qui n'ont pas vieilli depuis plus de 2000 ans ! Parce qu'elles sont une nourriture pour la Foi des Chrétiens mais aussi une nourriture pour une certaine façon de vivre le quotidien même sans partager tout le "contenu" du Message de Celui qui les racontait aux braves gens de son temps... Celle de ce dimanche nous demande de croire que chacun de nous est une "chance" : comme l'Arbre qui grandit et tend ses branches pour accueillir les moineaux avant de les laisser repartir : il y a toujours de la place en nous pour qu'un autre se sente bien, se redécouvre capable et important, avant de "s'envoler" à nouveau pour vivre sa vie !!!! L'inconvénient des Paraboles c'est qu'avec elles on n'est jamais tranquille !!!! Tant pis ! C'est le risque de croire...

Jean BOSSET